Hughes, Louis


Technique: acrylique

Biographie

Louis Hughes est né à Montréal en 1958. Suivant l’obtention de son baccalauréat en littérature française de l'Université Concordia à Montréal, il décide de poursuivre des études en sciences politiques et en marketing à L’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Il passe ensuite un long moment à Povungnituck, dans le Grand Nord québécois. C’est alors que l'artiste commence à briser le blanc, comme il le nomme, en peignant les traces du vent, le froid, les caribous, les oies, les arbres dénudés, les ours, bref tout ce qui l’entoure et le fascine dans cet environnement plutôt monochrome.

Expositions, prix et mentions d’honneur

Louis Hughes compte à son actif un bon nombre d’expositions individuelles et collectives au Québec, à Toronto et aux Massachussetts (U.S.A)

En 1994, il est sélectionné parmi plusieurs artistes du Québec pour participer au Symposium d'art de Melbourne et y obtient une mention d'honneur. En 1998, il remporte le Prix Grand Public du Centre Teilhard de Chardin de Montréal. Il est aussi sélectionné en 2002 pour représenter l'art canadien lors d'une exposition spéciale à Boston, aux États-Unis.

Collections

Ses œuvres font partie d’importantes collections privées et corporatives au Canada dont CGI, la Banque Nationale de Montréal, L’UQTR, SECOR, Les Cinémas Guzzo pour ne nommer que celles-ci. Son travail se retrouve aussi au Moyen-Orient, en Afrique puis aux États-Unis au Château Residence Club à Beaver Creek, au MacDonald à New Glasgow et à Sandalwood Managment au Texas.  La Fédération internationale de Sport sur Glace de Lausanne en Suisse a aussi acquis une de ses œuvres.

Presse

Trudeau, E. (2004). Le paysage nordique / Louis Hughes Courant nomade Galerie Lamoureux Ritzenhoff 1428, rue Sherbrooke Ouest Montréal Du 12 au 25 novembre 2004. Vie des arts, 49(196), 18–18. https://www.erudit.org/fr/revues/va/2004-v49-n196-va1098367/52669ac/

Bernier, Robert (2015) La ligne du destin /Louis Hughes.  Revue Parcours p. 44-46

Bernier, Robert (2009) Revue Parcours édition printemps-été , p.100-101